Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Analyse Exeter - Saracens

Publié le par Ziz471

Analyse Exeter - Saracens
Bon, je vous le dis tout de suite, car ça peut influencer mon jugement - comme tout Bet long terme - mais j'avais pris les Sarries champions  @ 2  au lendemain de leur élimination au Leinster de la Coupe d'Europe début avril. L'an dernier, leur titre européen avait laissé des traces et j'estime que c'est ce qui explique la perte de leur trône anglais en 2017.
Cette fois, quand je vois les cotes, pas sûr que j'aurais envoyé sur les Sarries à 1,60, peu values pour se farcir des Chiefs, tellement proches de leur équipe-type. Ces derniers, décevants en H Cup, ne lorgnent que sur leur titre national à défendre depuis fin janvier, et ont aucun blessé vraiment majeur selon moi (l'arrière blessé Dollman n'a pas son niveau d'il y a deux ans). De plus, ils ont progressé par rapport à l'an dernier avec l'éclosion à des postes essentiels des Simmonds (Joe en 10 et Sam en 8) qui ont relégué les "vieux" Steenson et Waldrom hors du XV. Je suis d'ailleurs très curieux de voir, face à une défense comme celle des Sarries, comment le jeune ouvreur des Chiefs, va trouver des solutions.
Joué à Twichenham, ce match sera donc légèrement à l'avantage géographique des Sarries, il faut aussi y penser même si Exeter n'est pas loin de la capitale et je ne pense pas que la finale se jouera sur cet aspect. En revanche, le retour au bon moment de Billy Vunipola et la présence d'un match winner comme l'est Farrell (dans le jeu et en buteur) peuvent être décisive. L'autre aspect, même si Exeter n'est pas allé en quart européen, c'est l'abscence de vrai turn-over de Baxter, peu adepte de la chose, durant la saison. Mais vu leur week-end off il y a deux semaines, et leur succès facile face aux Falcons, pas sûr que ça se joue là aussi.
La mêlée, alors, peut-être ? Avec Mako Vunipola, certes moins tonitruant que l'an passé, et le duo Koch-Figallo qui vont se relayer à droite, les piliers d'Exeter, notamment en fin de match, vont passer un énorme test. Du côté du XV londonien, l'absence de Liam WIlliams et de sa polyvalence sur le banc me gênent davantage que la non-titularisation de Rhodes à la place d'Isiekwe (Burger out).
Au final, je donne un très léger avantage aux Sarries. Mais confiance modérée, faites doucement les amis.

 

Commenter cet article