Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oyonnax - Toulouse (envoyée au VIP)

Publié le par Ziz471

A l’évidence, à la vue des compos, Toulouse préfère privilégier la réception des Sarries la semaine prochaine devant son public - pour l’honneur et le prestige de la rencontre – que ce match à Oyonnax. Quant aux locaux, ils alignent une équipe meilleure que le week-end passé et devraient, eux, faire un turn-over la semaine prochaine à l’Ulster. Pour autant, plutôt que se ruer sur Oyo par réflexe, je reste d’une confiance mesurée car le staff toulousain a aligné d’entrée un duo Mc Alister – Flood en 10-12 avec Poitrenaud en 15 pour sortir de la pression locale et, devant, Dusautoir débutera aussi pour faire le papa.

Pour autant, l’irrégulier Tialata débutera à droite en mêlée (capable de tout…) Maestri, Harinordoquy, Camara et Picamoles feront défaut dans le pack et l’indispensable Bézy est au repos. Mélé sera surmotivé et aura des fourmis dans les jambes mais jouer dans des conditions difficiles et derrière un pack diminué, ce n’est pas forcément lui faire un gros cadeau. Et quid de la motivation d’un Mc Alister, dépassé par les événements et la concurrence depuis deux mois et sorti du frigo pour un match cacahuètes sous, peut-être, la neige… Quant à Kunatani et Matanavou, aussi doués soient-ils, pas sûr non plus que les conditions conviennent à leur profil de finisseurs et de dynamiteurs. Un Clerc, plus technique et meilleur défenseur, placé sur le banc, aurait été plus pertinent sur le papier pour renforcer le triangle arrière. De plus, sur le banc toulousain, on retrouve des jeunes (le polyvalent Tolofua et Cros, certes prometteur) ou des coiffeurs comme Muller en pilier, pas vraiment l’assurance tout risques.

Autre chose, comme je vous l’ai dit hier, Oyo est sorti frustré de l’échec face à l’Ulster. Cette fois, les ingrédients sont réunis pour remporter leur premier succès de leur (courte) histoire européenne. Avec une mêlée qui va mieux, un pack puissant et a priori concerné (Authier remet ce supplément de testostérone que le départ d’Urios avait enlevé) et le retour du bon buteur Robinson, de Cibray à la mêlée, ça pourrait suffire. Surtout pour la value de 2,50 sur betclic. Sur zebet, Oyo qui mène dès la pause et gagne à la fin est de 3,55. Evidemment, vu ma logique, le H+ 5 Oyo à 1,80 winamax est joli aussi.

CONFIANCE 70% sur le H Oyo

Commenter cet article