Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Analyse Toulon - Bath : une résistance anglaise

Publié le par Ziz471

Je suis étonné par le peu de considération que reçoit Bath chez les books. C’était déjà le cas, dans une moindre proportion, lors de leur venue à Toulouse l’an passé. Ils l’avaient emporté logiquement 35-18 à Ernest-Wallon. Evidemment, le RCT n’a pas grand-chose à voir avec le Stade toulousain de janvier dernier, mais de là à avoir de tels H proposés, je suis surpris. Je prendrai donc, en relativement safe, le H21 sur Winamax pour Bath coté à 1,33. Le H14 à 1,80 se tente aussi, selon moi. Car l’équipe anglaise est belle. Le fait de laisser le demi de mêlée fougueux (car Fidjien) Matawalu sur le banc au profit de Cook me rassure. L’équipe est équilibrée même si on peut craindre une supériorité toulonnaise en mêlée fermée, c’est vrai. Avec Ford en 10, Watson à l’arrière, le puissant Eastmond au centre associé au centre-ouveur Devoto (pour son pied gauche sans doute et épauler Ford) me plaît également. Il ne vaut pas les appuis de Joseph (blessé) mais il demeure complémentaire de Eastmond.

Aux ailes, Banahan et Rokoduguni peuvent aussi faire peur, même si défensivement, ils peuvent parfois laisser quelques largesses. La troisième ligne avec Houston et Louw est puissante et gratteuse, la seconde avec Day et Attwood a prouvé l’an passé son efficacité. En première ligne, je crains le duel Chilachava – Auterac, mais le jeune pilier gauche de Bath sera épaulé par les expérimentés Webber et Wilson, ce n’est pas rien.

Quant au banc, il est plus que correct avec le polyvalent Homer (très bon arrière qui pourrait permettre à Watson de glisser à l’aile en deuxième période), le gestionnaire Priestland, le dynamiteur Matawalu (plus pertinent en sortie de banc, je pense) et les puissants piliers Lahiff et Thomas. Je trouve même que la première ligne remplaçante de Bath peut faire du mal à celle du RCT (Fresia-Soury-Boughanmi). Pour en revenir aux Toulonnais et au XV aligné, il est superbe, mais ils sortent d’un match quasi « amical » face à l’équipe bis de Montpellier et là, je me dis que la différence sera grande. Est-ce que les Tuisova, Quade-Cooper et Delon Armitage sauront hisser leur niveau de jeu et d’exigence en limitant leur déchet et prises de risque ? Je n’en suis pas sûr. Pour vaincre de plus de 20 points, il faut quand même faire montre d’une belle maîtrise et sans les cerveaux Giteau, Mitchell et Halfpenny derrière, avec Vermeulen préservé sur le banc, je me dis qu’ils vont laisser des occasions en route et connaître des temps faibles. Or, Bath est une équipe redoutable en contre. Je vois vraiment une résistance anglaise ce dimanche.

Confiance : 65%

PS : je rappelle que les analyses données en accès libre comme celle-ci bénéficient d'une confiance moindre que celles proposées aux abonnés. donc méfiance.

Commenter cet article