Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prono Castres - RC Toulon : avantage Castres

Publié le par Ziz471

A la vue des compos, ce match me fait penser à celui entre Brive et le Stade Français hier. Je ne vois pas le RCT-là, si diminué, créer l’exploit au CO, pour la première d’Urios à la maison. Celui-ci, comme pour le CA Brive à Toulouse la semaine passée, avait laissé « au repos » à Bordeaux son arrière Palis, titularisé cette fois, tout comme le 8, arrivé de Montpellier, Tulou. Cabannes débutera également sa saison au centre avec les revanchards Smith et Wulf, guidés par Urdapilleta qui devraient vite sanctionner l’indiscipline des Toulonnais. Car ces derniers pourraient être mis en difficulté dans deux secteurs : la mêlée et les ballons portés. Je vois plutôt Urios, fidèles à ses schémas, insister dans l’axe afin de limiter au maximum les risques de contres dont raffoleraient Tuisova et Bobo, déjà moins glorieux en défense.

Face à ce RCT, à l’image du Racing la semaine passée, le mode conquête-défense-buteur devrait suffire. D’autant que Laporte, un brin chahuté par son président durant la semaine, a visiblement voulu créer un électrochoc au sein du groupe en se passant de Delon Armitage, de sa recrue australienne Inman ou encore de son pilier gauche Menini qui, à ma connaissance, ne sont pas sortis blessés face au Racing. Du coup, Turner débute en 15, le jeune Belan est associé à l’inamovible Mermoz au centre et le recalé du Mondial Chiocci commencera la rencontre. Seuteni, très doué mais inconstant, est remplacé à l’ouverture par Du Plessis, meilleur dans l’alternance et le jeu au pied. Pour évoluer à côté d’un demi de mêlée comme Pélissié, c’est sans doute un meilleur choix.

Autre choix important, Etrillard débutera au talon au lieu d’Orioli, aux côtés de Stevens, l’Anglais, qui reste pour moi une énigme. Face à Tichit, celui-ci pourrait souffrir. Quant à l’attelage Lassalle-Taofifenua, il fait quand même moins peur que la paire Botha-Williams de l’an passé. Sans parler du banc varois qui ressemble ce dimanche à celui d’un club ordinaire. Vraiment, même sans Sivivatu, Kockott, Gray ou encore Lamerat, je vois Castres s’imposer, comme je le voyais embêter l’UBB chez elle. Cette équipe a trop souffert l’an passé pour ne pas être concernée à chaque instant. Et son recrutement, je le répète, a été judicieux. Pour 1,41 (sur Unibet, pour parier, cliquez ici), je prends donc le CO.

Confiance : 70%

Commenter cet article

RCT_Sud83 30/08/2015 09:51

D'accord avec le commentaire avec une précision sur la non titularisation de Delon Armitage. Ce dernier est sorti sur commotion cérébrale et est donc laissé au repos.

Ziz471 30/08/2015 10:35

Mercim mais regarde guemes l ouvreur du sua a grenoble, il a quand mem joué hier. Enfin bon..